La commune de Jons s’engage en menant des actions en matière de développement durable. Nous sommes tous concernés et l’implication de chacun est essentielle.

Quelques exemples d’actions communales :

  • Réduction de l’éclairage nocturne;
  • Entretien éco-responsable des espaces verts (charte 0 phyto);
  • Mise en place de photovoltaïque sur les toitures des bâtiments communaux;
  • Programme de rénovation énergétique des bâtiments;
  • Soutien à l’agriculture via la Halle Fermière, la mise en place des PENAP (Périmêtre de Protection Naturel);
  • Luttes contre les nuisibles.

…Et intercommunales :

  • Mise en place de bornes de recharge de voitures électriques;
  • Information et l’accompagnement par le biais du partenariat avec l’Association ALTE69.

Réduction de l’éclairage nocturne

La Commune lutte contre la pollution lumineuse et le gaspillage énergétique.

Après une expérimentation menée en 2013 sur une période de 6 mois, le Maire a pris, après concertation du public, un arrêté permettant de couper l’éclairage public nocturne :

  • de 0h00 à 5h00 du matin, les nuits du dimanche, lundi, mardi, mercredi, jeudi,
  • de 2h00 à 5h00 du matin, les nuits du vendredi et samedi,

Sur l’ensemble de la commune à l’exception du Centre-Village (route de Lyon) et de la Zone Artisanale.

L’objectif poursuivi est d’abord réduire la consommation énergétique, une économie de l’ordre de 10 000 € chaque année sur le budget communal, sans compter la réduction des frais de maintenance du matériel.

Cette action répond également aux préconisations de la loi Grenelle II, en matière de lutte contre la pollution lumineuse et de réduction des gazs à effet de serre. L’éclairage artificiel a un impact sur la faune et la flore ainsi que sur l’homme puisqu’elle perturbe l’alternance jour-nuit nécessaire à son équilibre. En outre, elle prive nos vies du magnifique spectacle de la voûte céleste !

L’impact sur la sécurité :

Les villes les plus illuminées ne sont pas les plus sécurisées ! Les statistiques de la gendarmerie montrent que l’absence d’éclairage public n’entraine pas d’augmentation des accidents de la route. Au contraire, une diminution de la vitesse et une augmentation de la vigilance des conducteurs réduisent la gravité des accidents. Pour ce qui est des cambriolages, ceux-ci ont lieu, majoritairement, de jour.

La commune : un territoire 0 phyto

La commune ainsi que la Communauté de Communes de l’Est Lyonnais (CCEL) ont engagé une démarche « Zéro Phyto » visant à supprimer l’utilisation de pesticides.

La loi l’impose depuis 2019 mais la commune et la CCEL n’ont pas attendu cette échéance pour abandonner l’utilisation des produits néfastes à l’environnement. Ainsi, depuis 2016, plus aucun pesticide n’a été versée sur les espaces publics communaux. Plusieurs méthodes alternatives ont été mises en place pour que nos voiries, trottoirs et espaces verts restent soignés. Néanmoins, ces méthodes ont leur limite et il faut parfois apprendre à cohabiter avec la végétation !

La commune s’équipe de photovoltaïques

Chaque année la commune produit plus de 30 000 kw/h d’électricité grâce aux cellules photovoltaïques installées sur le toit de la halle fermière. Cette production représente 11% de la consommation de l’ensemble des bâtiments communaux.

Par ailleurs, le programme des travaux de la nouvelle salle de sport, en cours de construction, intègre l’installation de 400 m² de photovoltaïque supplémentaire. La production servira à la consommation du bâtiment et le surplus sera revendu à EDF.

Des réflexions sont en cours pour équiper d’autres toitures (bâtiments, ombrières de parking public,…)

La commune investit dans la rénovation énergétique de ses bâtiments

200 000€ ont été investi en 2017 pour rénover le bâtiment principal de l’Ecole Louis Pergaud et ainsi réduire la consommation énergétique du bâtiment le plus énergivore de la commune.

La commune souhaite poursuivre ce travail et a fait appel à l’Agence Locale de la Transition Energétique pour qu’elle accompagne la commune dans les choix les plus pertinents en matière de réduction énergétique de nos bâtiments. 

La commune soutient l’agriculture

Première commune de l’Est Lyonnais à se doter d’un magasin de producteurs, la commune a construit les locaux en 2008 et remis les clés à « CROQ’ FERME », coopérative d’une trentaine de producteurs réunis pour vendre en direct le meilleur les produits de leur ferme.

Une belle réussite qui garantit aux jonsois l’accès à des produits de qualité, élevés, transformés ou élaborés directement par l’agriculteur, pratiquant une agricultures raisonnées et/ou biologique et transparente pour le consommateur.

Horaires : ouvert du mercredi au samedi

Mercredi 15h-19h

Jeudi / vendredi / samedi : 8h30-12h30 et 15h-19h

 

Découvrez ALTE69 : l’association qui soutient vos projets de rénovation énergétique

Depuis le 24 mai 2019, l’ALTE 69 est au service des collectivités dans le cadre de leur politique Énergie Climat, des habitants sur l’énergie dans le logement et plus largement des acteurs locaux pour accompagner la transition énergétique des territoires.

En plus d’accompagner les collectivités, elle offre des conseils aux particuliers par le biais de la plateforme « infos > Energie ». Des permanences sont proposées au siège de la CCEL 

Borne de recharge pour véhicules électriques

La commune est équipée depuis 2019 d’une borne de recherche pour véhicule électrique (borne IRVE). Cette borne a été entièrement financée par le SYDER (syndicat d’énergie du Rhône) et la CCEL (communauté de communes de l’Est Lyonnais) qui détient désormais la compétence en matière d’infrastructures de charges électriques ou hybrides.

Localisation :
Chemin des Meules – Parking derrière la Mairie.

Fonctionnement :
Exploitées par IZIVIA (groupe ERDF), cette borne de 22 kVA (charge normale) ou 43 kVA (charge rapide) permet le rechargement de deux véhicules en même temps.

Tout propriétaire d’un véhicule électrique peut se brancher sur la borne. Les tarifs du kWh diffèrent selon votre profil. En effet, les habitants du département du Rhône (hors métropole de Lyon) bénéficient d’un tarif de 0,24 € le kWh grâce à un badge dédié. Avec un badge interopérable avec le réseau IZIVIA, le coût du kWh est de 0,34 €. Et sans badge, il est de 0,44 €.

Si vous n’avez pas encore de badge, il vous suffit de vous connecter sur www.izivia.com en renseignant le code d’inscription affiché sur la borne.

La commune met en œuvre les mesures de lutte contre les nuisibles

Lutte contre l’ambroisie

Le maire est le premier acteur local concernée par la lutte contre les ambroisies existantes et doit gérer le risque ambroisie par des mesures proportionnées.

Il nomme un référent ambroisie ayant un rôle de médiation dans la lutte contre l’ambroisie :

  • Repérer les zones colonisées et inviter les personnes concernées à agir
  • Orchestrer la lutte sur le territoire communal
  • Contribuer, sous l’autorité du maire, au respect de la réglementation en vigueur
  • Communiquer et faire remonter l’information en cas de difficulté

Dératisation

Des campagnes de dératisation sont effectuées deux fois par an par un prestataire dans les réseaux d’assainissement et des espaces verts communaux.

Prolifération des moustiques

La commune finance l’Entente interdépartementale de Démoustication, Un établissement public chargé de la lutte contre les moustiques et de la gestion des zones humides.

Dans le cadre de la lutte contre la prolifération des moustiques, il existe deux principaux axes de vigilance :
  1. Limiter les eaux stagnantes
  2. Nettoyer régulièrement son jardin, balcon ou terrasse 

 

Retrouvez toutes les informations sur le site internet de l’EID

 

Vous souhaiteriez une action de démoustication chez vous ?

Compléter le formulaire de demande d’intervention de l’EID : 

Nids de guêpes, nids de frelons, essaims…

La capture et la destruction des nids d’hyménoptères sont aujourd’hui confiées à des professionnels de la désinsectisation. 

Rendez-vous sur le site « France guêpes » – l’annuaire des professionnels : 

Comments are closed.

Close Search Window