Actualités|

Ce sont ces deux mots, si bien chantés par Pierre PERRET, qui nous viennent à l’esprit lorsque l’on découvre les dégâts et les vols qui ont eu lieu sur notre commune ces deniers jours.

Alors que le confinement est de rigueur, certains prennent le temps de sortir pour dérober des fleurs fraichement plantées mais le pire sont encore les dégradations commises sur l’espace de jeux Pierre COLLIARD.

Comment peut on admettre que des installations dédiées à tous les Jonsois soient l’objet d’un tel acharnement

• Les appareils sportifs ont été cassés, certaines parties arrachées, d’autres tordues

• En ce qui concerne le city stade, les paniers de basket ont disparus., des planches qui clôturent l’espace ont été arrachées et taguées

Tout cela est tellement désolant !

Il n’est pas question que les Jonsois aient à supporter le coût important de ces réparations. La municipalité à donc décider de ne pas les réparer.

Nous espérons que ces actions ne resteront pas impunies. Des plaintes ont été déposées auprès de la gendarmerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close Search Window